Après un Master 1 en prévention et éducation à la santé par les activités physiques et sportives, il intègre la compagnie Coline en 2006 au sein de laquelle il se forme pendant deux ans. En 2009, il intègre la Cie A contre jour d’Odile Duboc pour la reprise d’Insurrection et la création de Dialogue de l’ombre double, pièce restée inachevée. En 2010 il prend part à Faim, création de Yann Marussich. En 2011, il rejoint l’ensemble l’Abrupt pour la création de Pléiades, et danse dans Une Lente Mastication de Myriam Gourfink. En 2012, il reprend Libido Sciendi de Pascal Rambert.

Parallèlement à son activité d’interprète, Kevin Jean développe son propre travail. En 2009-2010, il participe au cursus Transforme du Programme Recherche et Composition Chorégraphiques de la Fondation Royaumont (direction artistique Myriam Gourfink) et entame la création de la 36ème chambre. Début 2012, il amorce Derrière la porte verte, trio suspendu par les bras.