Après avoir fait ses études musicales au conservatoire de Châteauroux et en région parisienne dans les classes de percussion et de batterie de Jean-claude Jouy, Guy-Joël Cypriani, Didier Vérité, Eve Payer et Michel Gastaud, il obtient un prix de perfectionnement en percussion (Saint-Maur-des-Fossés) et deux DEM (ville de Châteauroux, de Paris). Il est par ailleurs Lauréat de plusieurs prix de conservatoire dans cette spécialité.
Parallèlement à ses études, il enseigne la percussion, en premier lieu dans la Région Centre puis en Région Parisienne, en tant qu'assistant au côté de Michel Gastaud au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur-des-Fossés ainsi qu'a l’Institut National des Jeunes
Aveugles de Paris. La carrière de Cédric Cyprien n’est pas seulement vouée à l’enseignement, puisqu’il est aussi percussionniste à la musique de la garde républicaine, orchestre au sein duquel il est entré dans un premier temps, en tant que tambour. Par ailleurs, il se produit au sein de diverses formations et ce à travers différentes esthétiques : orchestres de variété et de rock, orchestre  de cuivres de paris, différents ensembles de jazz (big band de Colombes…) duo sax-upercut avec Nicolas Prost ainsi que des orchestres plus « classiques » (Renouveau Lyrique de Paris, Harmonie Régionale du centre – dirigé par P. Ferro, orchestre symphonique Divertimento – dirigé par Zahia Ziouani).